Problèmes de société et action professionnelle en éducation physique et sports

De 7 à 85 ans ou …faute de grive on mange des merles !!!
31 juillet, 2010, 17:35
Classé dans : Non classé

En 1971 avec mon fils Pierre âgé de 13 ans nous profitions du eau temps de fin aout pour faire une rande en haute montagne dans les pyrénées: La Brèche de Roland et le pic du Taillon ( 3144 mètres ) . Il restait encore un peu de neige et nous avion s pris des piolets ….les bâtons utilisés actuellement n’existant pas à  cette époque ….pourtant , ils auraient suffi.

35 années plus tard , avec deux de mes enfants , Marie france et Pierre le pic du Taillon et la Brèche deRoland ont revu  » mes pieds « ….avec deux grandes diffèrences par rapport à  la première ascension :
– En 1971 , nous n’avons pas rencontré âme qui vive sur tout le trajet et en 2006 que de monde ….on aurait pu se croire sur le cours de l’Intendance à  Bordeaux . et de regretter tant de monde , tout en étant satisfait de voir que la montagne attirait beaucoup de randonneurs , ce qui au delà de la mode actuelle de la nature , est une excellente chose pour la santé.
– en 2006 , plus une parcelle de neige ce qui facilitait l’effort.

Une troisiéme diffèrence , c’est que j’ai du ma’arrêter 3 fois dans la fin de l’excension du Taillon, essouflè ….les années ( 81 ans ) se font sentir et le manque d’entraâinement aussi .

Une idée a  » germé  » pendant cette seconde randonnée , celle d’y retourner avec mes 3 enfants, mon arrière petit fils GREGORY ( lors qu’il serait prêt physiquement ) et son Père soit 4 générations en haut du Taillon.

2010 devait voir cette idée se réaliser , mon arriére petit fils qui allait avoir 7 ans , grimpant  » comme une chèvre  »
sans se faire prier , avec beaucoup de plaisir avec ma fille ( Matie France ) et moi , depuis 3 ans.

OUI , mais , 2006 ….2010 ….4 années de plus et les 85 ans sont là  . Je décide donc de me préparer et de m’entrâiner
deux mois à  l’avance….marches allant jusquà  14 kilomètres à  bon rythme ( 6 Km heure ). Mon mèdecin n’est pas trés chaud
bien que me sachant en bonne forme…. » Monsieur DUPUY , il y a l’altitude et l’insuffisance d’oxygène….mais me connaissant, je passe outr .

Ma fille Marie France , excellent pyrénénne , décide de la date , 16 juillet , ee souhaite que nous arrivions quelques jours en avance , pour réaluser quelques randonnées préalables en altitude , poir nous préparer , Grégory et moi.
Nous savons qu ‘ il manquera un  » étage à  la fusée  » le père de Grégory se désistant , mais peu importe il y aura bien
de 7 Ãà  85 ans en haut de l’ascension.
Problè¨me : il y a beaucoup de neige avant d’arriver à  la Bréche de Roland et les crampons sont nécessaires. n
Nous vérifions l’information depuis une hauteur au-dessus du point de départ et des jumelles…..effectivement pas possible pour Grégory , pour moi pas prudent !

Il faut donc trouver un pic de remplacement , non loin de gavarnie. Marie France trouve aisément…..Le Petit Vignemale
(3025 mètres et 1000 mètres de dénivellé ) ….il faudra s’en contenter.

Donc mes 3 enfants , Grégory et moi , prenons le chemin qui nous mènera au sommet….5h à  5h30 d’ escalade.
La prem!ère partie de chemin est facile…quasiment horizontale , puis montée sans relâche dans un terrain trés cailloiteux
jusqu’au refuse du CAF puis jusquà la  » hourquette ». Quelques névés à traverser , sans difficulté, car trés peu en pente.
Mais du refuge, puis de la  » Hourquette » le sommet du Petit Vignemale se dresse avec un trés grand névé et 300 mètres
plus haut ……nous voyaons quelques alpinistes sur le névé menant au sommet. nous décidons d’atteindre le sommet en contournant le névé , dans une véritable caillasse , trés en pente avec un chemeinement bien peu marqué.
Je marche à mon rythme pas trop vite , pour éviter d’être essouflé et le reste du groupe suit…..grégory , lui , sans aucun problème.nous rencvontrons quelques Espagnols qui nous dépassent….le haut du névé à traverser et nous voilà au sommet . quelle joie…avec une vue trés belle d’une part vers la Brèche de Roland et le Taillon  » qui nous nargent  » et d’autre part vers le lac de Gaube.
3 autres randonneurs arrivent….nous voyons à leur langue que ce sont des Espagnols….  » Espagnols  » Non….Catalans
notre province est envahie par l’Espagne ! fiers catalans.
Nous partageans notre repas au sommet et je pense que c’est le meilleur repas de ma vie …..et rerette que Mon Epouse n’ait pu être des nôtres.Ma joie aurait été  » sublime  » .

Pas de regrets d’avpir du changer notre fusil d’épaule….le Petit Vignemale est une bien belle ascension ….1000m de dénivellé comme pour le taillon avec 109 m d’altitude de moins….la performance pour moi, surtout , est identique .

Voilà , j’ai réalisé un de mes rêves et j’en remercie mes Enfants et Grégory mon arrière petit fils , en attendant l’an prochain pour une autre escapade en montagne .



FORMATEUR A LA FFEPGV: évaluation …… suite 6
17 novembre, 2016, 19:11
Classé dans : Non classé

CHANTAL :     20 12 1983    Stage animateur en contrôle continu , au cours duquel les stagiaires volotaires pouvaient s’auto-évaluer .

 » Je te temercie pour ta lettre dans laquelle tuexprime justement la difficuté qu’il y a à s’aoto-évaluer devant les autres .

 » Au cours d’une semaine  riche et exigeabte pour moi … j’ t’avoue que j’étais trés gênéepour dire d’une façon certaine si oui ou non , je pouvais continuer.

Je pensais avant le stage , vivre cette semaine d’une autre façon , c’est-à-dire ,venir me former sans vraiment m’impliquer. Grâce à Toi  et aux autres membres de l’encadrement

j’ai vécu quelque chose de beaucoup plus riche et j’ai apprécié cette attention qi était portée à chacune d’entre nous .Je ne pensaos pas trouvet cette dimensiondans la G.V.

ODETTE     0 04 1978    Aprés un stage de formation Animateur en auto-évaluation

 » Qu’il est difficile de faire un tri dans ses idées tant d’impressions se bousculent ! Partie depuis trois jours dans monn foyer , je n’éai pas encore réussi à prendre possession de moi-même.

Mais les miens sont patients et sentent que ce qui est vécu si intensément  à l’extèrieur se répercutent su tous à la maison.

 » ….. le groupe ne se sentait pas capable de porter un jugement particulier sur chacune et savoir traduire le regard que les autres portaient sur soi … ^s aussi évident qu’il ne paraît  »

NDLR : Ce stage ( à titre expérinemtal ) devait permettre à chaque stagaire de s’auto-évaluer ( ce qui a été fait  ) et de donner son avis sur les autres participats au stage , ce qui n’a pu avoir lieu , le groupe

n’étant pas prêt …. bien entendu c’est avec l’accord des stagiaires que cette auto-évaluation et l’évaluation des autres partcipants avait été décidée …..

a la fin du stage , les stagiaires ont demandé à ne ps donner leur avis sur les membres de groupe.

D’autres tentatives ont été faites , mais dans des stages de deux semaines séparées par une année d’intervalle avec une réunion de W.E. inter-stages .Ces conditions se sont avérées nécessaires

pour amener  les stagiaires à donner leur avis sur leurs camarades de stage , la confiance entre tous étant nécessaire  .

A     S U I V R E 



FORMATEUR A LA FFEPGV : EVALUATION …. suite 5
13 novembre, 2016, 18:23
Classé dans : Non classé

Note :   Lecteur , si vous commencez par cette suite , allez sur l(article du 10 10 2016 pour en connaître le sens excat

AIMEE    Instructrice G.V. suite à son premier stage comme  » vadre stagiaire  »    05 06 1975    stage animateur

 » J’ai beaucoup apprécié la manière de diriger ce stage , ton respect pour chacune des stagiaires , ta patience. C’était mon premier stage de l’autre côté de la barrière etje n’ai pas été déçue.

 » Si tu veux , le stage a réussi à donner aux femmes , ce que Maeyse et moi aurions souhaité vivre au cours de nos propres stages de formation.

 » Ce stage a été vécu expérimentalement en contrôle continuaprés consultation des 25 stagiaires. ll m’est imossible de dire ce qu’aurait pu être ce stage avec exmen en fin de semaine ! Mais

ce dont je suis sûre c’est d’avoir vécu une semaine trés dense , trés riche  e td’avoir participé à un travail d’equite important.

 » De par le choix du contrôle continu , nous avons en effet été tenu de faire le point  chaque soir sur chacune des stagiaires. …. de préparer des questions écrites journalières. . cette mise en commun nous a permis

de voir les manques du groupe et d’intervenir dés le lendemain …. De même nous avons pu aider certaines participantes trop réservées en les voyant plus souvent en pédagogie , ou simplement , par quelques mots

amicaux …..  De cete manière les syagiaires se sont senties  » portées  » , obligées de réagir et nous les avins vu se  » rrouver  » ,s’épanouir , prendre confisnca en elles-même  ….

 » Ces journées de formation nous ont fatigués , c’est vrai cadres aussi bien que les stagiaires  , car il a fallu une attentuin de ous les instants . Mais aucun de nous ne le regrette car chacun de nous a senti la

richesse de tous ces moments.

 » Une semaine en contrôle continu signifie une attention et présence continue ,  demande compréhension et connaissance des autres ….  »

NDLR :  C’était la première fois , que dans la formation à la FFEPGV , une Instructrice G.V? faisit partie de l’encadrement du stage. Ce n’est pas par hasard que j’avais choisie , AIMEE, Instructrice du 69,

connaissant son expèrience d’animation de sections de  Gymnastique volontaire.

C’était une de mes idées de formateur , dans cette fédération trés ancienne , de mener progressivement des Intructrices au niveau de formateur , une idée nouvelle dans la FFEPGV .

Le problème de la  » formation continue  » au cours des stages Animateur et Instructeur avait été proposé au cours d’une réunion de Formateurs de la fédération ( exclusivement des professeurs EPS )

et n’avait pas été adoptée ( sauf par troix voix ) . Certain de l’intérêt de cette pédagogie de formation , deme devais de l’essayer…. et je n’en ai pas été déçu … moi non plus .



FORMTEUR A LA FFEPGV : EVALUATION … SUITE 4
7 novembre, 2016, 19:11
Classé dans : Non classé

NOTE : Lecteur si vous comencez par cette suite , pour en comprendre exactement le sens , reportez vous à l’article de départ du 16 10 2016

CODEP GV 44 LE 04 02 1985

 » La première fois que Jean Louis  Dupuy est venu à Nantes , nous attendions  » un ogre  » ( la rumeur légendaire de l’entraîneur national tranchant était parvenue jusqu’à nous ) L’émotion était grande et les goeges serrées .

=et nous avonsdécouvert un homme exigeant , certes , mais sachant valoriser les gens , leur faire confiance , les emener àse dépasser ,sans démolier personne. Depuis les occasions de rencontres se sont multipliées

, tant pour la formation que pour les conseils , des liens d’amitié se sont tissés .  »

JOSETTE   26 06 1983       ,      aprés une formation  

 » Merci pour ta é circulaire  » mais surtout sur ton  petit mot en haut et à droite , plus personnel.

Je suis rentrée à la maison , épuisée nerveusement , mais en pleine forme.Si le corps allait bien ( est-ce cela mon engagement social ? ) dans la tête quel désordre .

Il m’a fallu une semaine pour voir clair en moi et essayer avec mon mari d’y voir clair en nous. Tu vois , le stage a été pour moi , bien plus qu’un apport de connaissances  G.V. , il m’a amenée à m’interroger

sue beaucoupd e points fondementaux : mes rapports avec les autres et surtout avec mon mari et mes enfants . en discutant  » ferme  » nous avons décidé de réorgniser notre cellule familiale : mon Mari rapportait

un gros salaire , point . J’assurais tout le reste , fairetourner la maison , s’occuper des enfants et tout ce qui fait la vie de tous les jours.

Nous avons compris , et ce grâce au stage , qu’une famille est untout , et que le Papa à un rôle à tenir ausein du foyer , surtout auprés des enfants.Bien sûr nous n’allons pas changer les choses du jour au

lendemain  , mais notre fille ( nous avons trois enfants ) a bien été étonnée quand elle a vu son Papa me proposer de m’allonger dans l’herbe et de me reposer aprés déjeuner , dimanche. elle est venue me dire:

«  qu’est-ce qu’il a Papa , t’antends , il débarasse la table «  

Aprés 13 ans de mariage , ce stage a été le point de départ d’une remise en question générale et nous prenons conscience des choses qui s’étaient installées dans la routine , telles que l’Amour et le fait d’être

heureux . Je m’aperçois que je suis heureuse et  je ne m’enrendais même pas compte ……

J’ai apprécié ton comportement , j’ai senti que je pouvais te parlet et que tu comprendrais , c’est colle cela ! On sentait que tuétais le  » chef  » , mais une fois fini l’exposé ,tu étais disponibme que ce soit tout de

suite aprés le boulot ou à table.

…. Tu sais les répercussions de la G.V. ? c’est en fait une vraie psychothéérapie de groupe que j’ai suvie , et k’en suis fort contente;

… cela nous a donné beaucoupde travail , ce contrôle continu !  »

NDLR : Cette lettre met en évidence ( et elle n’est pas la seule ) la eéalité s’une formation qui vise au-delà de la formation technique et pédagogique …. à la formation de la personne.

 



FORMATEUR A LA FFEPGV : évaluation … suite 3
3 novembre, 2016, 18:27
Classé dans : Non classé

GISELE     4 12 79    formation instructeur  ( Landes )

 »  … ce qui m’arrive est tellement extraordinaire et merveilleux que si je voulais entrer dans les détails il me semble que ça pourrait faire un livre de vie qui aurait pour titre

 » Les étapes d’une transformation grâce à la G.V.  »  Oui , grâce à le G.V. , et à toi surtout , j’ai pris conscience de mes problèmes et de mes difficultés , des compensations qui s’étaient installées .

Tu m’as aidée à mieux me connaître à mettre le doigt sur mes défauts . J’atais orgueilleuse et paresseuse ,je voulais paraître ce que je n’atais pas ( mon dos raide ! ). Je me sens enfin déliée , libre ,

tout en moi fonctionne merveilleusement bien  , mon corps et mon esprit .Je réfléchis , je m’organise , je comprends   » C’est extra  » . »

NDLR: au cours de ce stage j’étais assisté de Jeanine DOUMECQ conseillèretechnique régionale et de Brihitte PERDRIZET Instructrice en formation U.V. directrice de stage .

ANDREE    25 01 1977  à la suite d’une formation 3° âge ( on dirait aujourd’hui  » senior  » )

 » Quelle récompense pour une stagiaire qui donne un  peu de son temps à l FFEPGV de recevoir ton hommahe et tes encouragements.

J »étais toute petite , tu mas faite grandir .  »

CLAIRE   16 06 1980    stage Instructeur à voiron 

 » suite à une formation Instructeyr ou las cadres  G.V. du CODEP avient monté quelque peu les stagaires contre  » l’ogre  » Jean louis Dupuy.

…. la rourtine un instant perturbée se réinatalle au moins en apparence , plus rien n’est comme avant sans être différent.Tu le dis , c’est vrai , il faut savoir accepter .

Le stage à fait l’unité autour de Toi , il t’a reconnu … il n’y a plus d’étranger. …. Ton engagement , ta foi en la G.V. et à travers elle bien d’autres choses que je cerne mal ( j’ai quand même ma petire idée )

To engagement aura des réparcussions à long terme , il nous a fait prendre conscience du nôtre ….et de la démesure entre le tien et le nôtre ….  »

PASCALE   23 01 1985   FORMATION INSTRUCTEUR

 » Et bien , je vais te laisser deviner qui se souviendra de toi  comme celui avec lequel l’affrontement conduisait à la compréhension et à l’avancement des choses …. simplement il fallait Oser et

tu aimais cela  »

JEANINE     une formatrice à la FFEPGV , d’une extrême qualité CTR , collègueprofesseur E.P.S.

 » … bien sur que j’ai été touchée par ton message ….  Il était fou ce mec .. et puis … il est toujours dans mon coeur ..; et ses mots m’ont touchée …  » Amitiés à Toi et à Lisette

 

GENEVIEVE   09 04 1985  une collaboratrice ,  CTR  , comme JEANINE 

 » … C’est bien vrai qu’ily a bien longtemps que nous nous connaissons et je te dois beaucoup tant dans ma progression de formatrice àla FFRPGV que d’éducatrice tout court. Même si je n’étais

pas toujours d’accord avec ra démarche , ellee m’obligeait à me remettre en question et progresser dans celui de la réflexion personnelle.  »

ANDREE      10 06 1974    suite à stage de formation Animateur

« … c’est avec surprise que j’ai reçu ta lettre .Puis à la réflexion elle est la suite logique de ce que tu es et je t’en remercie.

 » …. quand à moi et je ne crois pas m’avancer en ajoutant  » nous toutes  » ,nous te remercions de ce que tu nous a apporté==; entre bien des choses , tu possèdes le sens des valeurs , tu es extrêmement

humain . Les contacts sont , alors , plus faciles . Ta modestie foit-elle en souffrir , ce stage a été ton reflet , tout simplement/.  »

NDLR : au cours de ce stage , j’étais assisté par ren&e GACHET , Instructrice  du codep 69, Secrétaire Générale de la FFEPGV.

A     S U I V R E 

 

 



FORMATEUR A LA FFEPGV : évaluation … suite 2
30 octobre, 2016, 18:56
Classé dans : Non classé

AU LECTEUR :  si vos prenez direstement cette suite ,allez vers l’article du 16 10 2016 pour en comprendre l’objectif.

                    ANDREE     LE 01 02 ……     STAGE ANIMATEUR

« …… Toi dont la vie est remplie de ce que tu donnes aux autres , j’ai un peu de scrupule à dire mon manque de disponibilité à la G?V. ….. le stage dernier a bousculé

mes propres convictions sur l’individu , sur le groupe , sur moi-même  , sur la société . Pour moi , cette semaine a té rude mais si riche parce que j’ai ressenti un intense

besoin de me remettre en course et d’y avoir un peu plus de lumière et ainsi faire un choix….. donc je choisis la route tracée sachant que les difficultés aident à progresser

pour soi même autant que pour les autres . Je chisis le dérangement et l’inconfort peut être , conscient des efforts personnels à fournir , mais c’est une libreconversion …; »

ANDRES est devenue Instructrice , puis Présidente du Comité Départemental de la FFEPGV du 71

PIERRETTE   le 18 10 77 , suite à une formation Instructeur   

 » …. aujourd’hui j’ai envie de te dire ce que cette formation instructeur m’a apportée au-delà d’un diplôme , tellement de choses. elles sont prsque oindéfinissables . c’est un

mieux être , le joie extrême de voir que l’on est encore capable d’apprendre . Mais au-dessus de tout cela , le contact avec lees autres , les relations parfois difficiles mais toujours

enrichissitantes …… Tu as profité de mes confidences pour me mettre au pied du mur bien souvent , et je t’en remercie, ce faisant tu m’as tant aidée ! Je quitte cette formation

d’instructeur rivhe d’expèriences humaines et plus heureuse qu’il y a longtemps que j’ai pi l’être. »

NDLR : Michelle RIMINETI , Conseillère Départementale , Professeur d’EPS de la FFEPGV m’assistait au cours de ce stage

ANNIE     le 20  10 1976 suite à un stahe Instructeur.

 » ….. Tu sais , Jean Louis , j’ai été bien branlée par ce syage , par ce que j’ai vécu . il en ressort une bonne leçon d’humilité et d’amour d’autrui … esayer de comprendre les

autres  , s’oublier un peu soi-même et penser à celui qui a besoin qu’on l’aide , ce n’est pas facile . JE ne sais pas bien m’exprimer par des mots , mais je sais une chose c’est que je suis

transformée , épanouie au fond de moi-même.

 » … tus as fait un gros effort pour nous aider à sortir de nous ,à nous exprimer et tu as pris la peine de te pencher cers ceux qui étaient les plus vulnérables … tu as réussi à faire

beaucoup de bien à beaucoup d’entre nous , aux plus sensibles.

NDLR : Au cours de ce stage , Michèle Riminati et Maryse Cadiou ( Instructrice ) m’assistaient

………   24 10 1977 

 » … certainement je suis la dernière du peloton à répondre à ta lettre . nous l’attendionstous et le mot  » pour chacun   » écrit au dos nous a beaucoup touchés.

…. Ta présence a été pour nous tous un facteur d’équilibreet nous souhaitons le ressentir longtemps. Mis sais tu que j’ai le coeur unpeuen marmelade , depuis ce stage.

Penses-tu qu’un homme et une femme puissent avoir une elation totale pendant quelques jours et ensuite plus rien , le silence. Ne crois tu pas que je puise le sentir comme

un  » rejet » .Je me sens amoindrie ,diminuée et je ne comprends pas .Je ne sais ou trouverla force de lutter , c’est trop tôt aprés la secousse de cet hiver !. Tu vas me répondre

qu’il faut secouer sa fierté et retrouver du punch ! Pas toujours facile ! …. c’est presque comme si j’avais été à confesse .Décidément je ne t »aurai pas ménagé  … »

NDLR : Comme le dit cette stagiaire , la formation G.V. n’est pas seulement technique mais aussi « psychologique  » , la formation de la personne ; l’encadrement

est là pour écouter et aider dans la mesure de son possible  .

A          S U I V R E 



FORMATEUR À LA FFEPGV …. évaluation suite 1
27 octobre, 2016, 18:33
Classé dans : Non classé

A L’ATTENTION DU LECTEUR :  il convient de lire l’article du 16 10 2016 , pour comprendre  cette suite 1 et la situer dans son cadre.

MICHELLE , le 07 06 78     à l’issue d’un stage Animateur :

 » Une des phrases qui ont agrémenté nos premiers regards du matin :

 » Oser c’est encore le meilleur moyen de réussir  »

 » Cette phrase est entièrement ce que j’ai réalisé en venant faire ce stage. Je ne sais comment expliquer la grande découverte que j’ai vécue. Je suis

revenue nourrie et peine d’entrai , pour moi la vie n’aura plus tout à fait le même sens et en plus elle a vraiment un but  »

DANY  13 03 1984   suite à un stage d’instructeur au cours duquel cette stagiaire était en préparation d’Unité de Valeur 

 » … une semaine dont je me souviendrai logteps , un souvenir plus qu’agréable …..Si jeme suis impliuée dans la gymnastique volontaire  je pense

que tu  as largement participé   à ce militantisme et cet engagement .

 » particulièrement dans ce stage ou tu as fait passer iun soubble d’amour et d’humanité . Ta conclusion était fort belle et émouvante.  »

GENEVIEVE    20 12 1977   suite à une formation Instructeur

 » … je profite de cette lettre pour te dire combien cette année de recherche m’a permi en m’obligeantà sortir de moi-même defaire un véritable bon en avant . Découvrir que l’on

est toujours capable de progreser , d’aller de l’avant c’est une chose que j’ai beaucoup expérimentée cette année et c’est vraiment passionnant … j’ai envie de lire beaucoip plus de choses dans des

domaines trés divers … je me sens rajeunie de plus en plus, mais profondément j’ai envie de découvrir de plus en plus de choses  » .

CRISTIANE le 04 12 1975  suite à une formation animateur 

 » …. contrairement à ce que je pensais , je parviens difficilement à me retrouver en dehors des 18 personnes qu’étaient notre bon groupe. Je découvrais beaucoup au stage animateur , mais de

rencontre  , je repars avec d’autres richesses que je saurai t’expliquer . J’ai l’impression d’apprendre seulement à marcher .  »

Note : dans ce stage    Aimée Vidaud et Maryse Cadiou , deux intructrice du CODEP GV 69 m’aidaient à encadrer ce stage ( elles étaient en cadre stariaire formateur )

Christiane a suivi ensuite , avec succés une formationInstructeur .

A    S U I V R E



FORMATEUR A LA F.E.P.G.V. ….. évaluations à l’aide de courrier reçus.
16 octobre, 2016, 18:33
Classé dans : Non classé

LORS DE L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA FEDERATION FRANCAISE D’EDUCATION PHYSIQUE ET DE GYMNASTIQUE VOLONTAIRE (F.F.E.P.G.V. ) de 1985 ,

la  Secétaire Générale Natinale , Odette GILLOT , faisait le bilan de mes 10 années passées dans cette fédération comme Entraîneur National faisant fonction pendant 8 années de directeur

technique national .

….  » Au revoir à celui qui restera quelques semaines encore l’un des derniers pionniers qui ont su , au fil des ans , nous apprendre à connaître et à aimer la Gymnastique Volontaire   …

 » Aimer la G.V à tel point qu’ils ont su nous transmettre ce fameux  » virus  » qu’est L’ESPRIT G.V. …..

…..   » POUR TOI , JEAN LOUIS CETTE ACTIVITÉ C’EST AUSSI UNE ÉDUCATION PERMANENTE , SUNTHÉTISANT LES APPORTS D’UNE COMMUNICATION CULTURELLE , HUMANISTE

ET VOLONTAIRE , TENDANT A L’AMELIORATION ET AUX PROGRES DE L’ART DE VIVRE  ET AU DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNALITE ….

 » Ta carrière professionnelle , Jean louis , pourrait se résumer dans cette citation de Rhabil GIBRANT et la phrase qui va suivre :   » La vie est obscurité sauf là ou il y a Elan , Et tout élan est

aveugle sauf là ou il y à  Savoir , et tout SavoiR est vain , sauf là ou il y a Travail  et tout Travail est vain sauf là ou il y a Amour , et , lorsque vous travaillez avec Amour , vous êtes lié à vous même et à

Dieu  » ….  » C’est ainsi , Jean louis , que tu ne vois qu’un moyen de savoir ou tu  allais …. c’était de te mettre en marche et marcher … ta longue marche tu l’as commencée en 1944 de notre ère et tu y

mettras fin en juillet 1986.   …….

 » … tu as , Jean Louis une conscience trés aigüe de l’irréversibilité du temps qui passe … tu poses sur la vie un regard réaliste quand le moment est venu de faire un choix  , tu as besoin d’un

idéal pour te porter vers un but  …. tu est un peu austère ( hum… hum… ) mais trés sensible aux problèmes de ton entourage , écoutant d’une oreille attentive , aidant à chercher des solutions actives

à ces problèmes … tu aimes le positif … tout au long de ta carrière tu as su te donner les moyens de construire cette vie professionnnelle et familiale …. tu te déclares un individu heureux pour avoir eu

la chance de rencontrer dés ton enfance : Des maîtres d’école publique trés compréhensifs ,

En 1943 Jean Marie CONTY, un contemporain et ami de MERMOZ ,

Puis Georges HEBERT et la FFEP , Pierre SEURIN ( directeur du CREPS de Talence ) , Jean BEAUGENCY ( directeur départemental de la Jeunesse et des

sSports de la Gironde , ancien Résistant ) Jean BERTHOUMIEU ( Inspecteur Général de l’Education Nationale ) Elise et Célestin FREINET ( de l école moderne ) , René LAVIELLE  et

Raymond DINETY( collègues du CREPS en 1945 ) …..

et Odette GILLOT cite quelques lignes d’une collègue  formatrice G.V.  :   » Jean louis , le provocateur , la fiabilité , la tendresse ,

 » Tu laisseras dans nos mémoires et dans notre coeur des traces de ta générosité , de ton attention affectueuse , de tes

conseils justes et efficaces , de ton dynamisme de tes propositions de travail …. à la limite de lamarginalité ….. Jean louis tu nous as appris l’engagement et la militantiste ……  »

DANS LES ARTICLES QUI VONT SUIVRE  , quelques exemples de parties de courrier reçues aprés stages que je dirigeais , afin de vérifier si l’objectif du développement de la personnalité

cité par Odette Gillot ( et qui était un de ceux que je poursuivais dans la formation G.V. ) était atteint.

N.B. Le lecteur pourra se référer aux articles écrits dans la première partie de ce blog concernant mon action à la FFEPGV .

A      S U I V R E 

 



IL N’A PAS HONTE !!!!!
8 octobre, 2016, 17:27
Classé dans : Non classé

DEPUIS 4 ANS , QU ‘A FIT CE GOUVERNEMENT POUR L’AMELIORATION DES PRISONS ? ….R I E N ….

LA MINISTRE de la justice a même supprimé la construction de trois prisons programmées par le précédent Président de la République …..

ET VOILA QUE LE MINISTRE   » matador  » qui gonfle la poirtine et se veut irréprochable vis à vis de son président  , décide de CONSTRUIRE

33 PRISONS ….. Faut – il en rire ou en pleurer ?  Prend-il les citoyens français pour des demeurés qui savent pas réfléchir , qui n’ont pas de mémoire …

LES ELECTIONS ARRIVENT , alors pressons nous , faisons des propositions que nous n’aurons pas le temps de tenir … il le sait bien …..

MAIS peut-être se prépare-t-il au cas ou son patron déciderait de ne pas se représenter !!!!

Décidément , tout est bon pour tenter de berner le citoyen  cosidéré , pour le moins ,  comme un  » débile moyen  » .

MERCI ,  monsieur le premier ministre , mais détrompez vous le français a peut être la mémoire courte , mais il sait réfléchir et depuis 4 ans

a appris à déchiffrer les magouillages d’un gouvernement qui , décidément , ne vaut pas grand chose .



UN ETAT DE  » BRANQUES  » QUE FAIT LE président de la république ?
4 octobre, 2016, 16:23
Classé dans : Non classé
article du " canard enchaîné " du 17 février

article du  » canard enchaîné  » du 17 février

lA COUR DES COMPTES EPINGLE LE CENTRE NATIONAL DE LA ONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE  ( CNFPT ) dans son rapport annuel

< ACTEURS PUBLICS > =EDITION ABONNÉS    1802 2016

 »   PLAFOND de deplacement de nuités d’hôtel à 300 euros pour les dirigeants et administrateurs qui représentent plus de 25% de dépenses de  certaines antennes régionales , logements de

fonctions illégaux , frais de restauration s’ajoitant aux tickets – restaurant …  »

Le CNFPT a de l’argent , il touche 1% de la masse salariale des administrations territoriales et en dispose à sa guise !!!

Comment est-ce possible ? qui contrôle etavec quels pouvoirs ????

Que fait notre président de la république pour que ce ( ces ) rapport (s) de la Cour des Comptes qui tombe (ent ) tous les ans , pour que ces gâchis d’argent des contribuables ( enfin de ceux qui paient

l’impôt ) serve à quelque chose .

C’est pourquoi le titre de ces lignes   » BRANQUES  » en parler gascon : FOUS !



 » HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE « 
30 septembre, 2016, 18:27
Classé dans : Non classé

MONSIEUR HOLLANDE ET LES HARKIS ……  que peut – on penser de son comportemant vis à vis des Harkis et à travers eux des  » Pieds noirs  »  ?

Tout dernièrement  , il a officialisé la date du 19 mars 1962 concernant les accors d’Evian à la suite de laquelle 100 000 Hakis ont été lâchement assassinés

Depuis son élection au cours ses visites à  l’etat Algèrien ; ils’est sans cesse aligné sur les positions du gouvernement de se pays  ET VOILÀ qu’il décide tout à coup

de présider la cérémonie d’hommage aux Harkis , le 22 septembre et en même temps RECONNAITRE LA RESPONSABILITE DE LA FRANCE ….. en oubliant de dire

que le responsable des accords d’Evian était un certain président de la république , monsieur DE GAULLE.

Sabs doute , cette reconnaissance était une promesse de campagne électorale , mais pourquoi attendre la dernière année de son mandat ?  Ne serait-ce pas un

moyen de récupérer bon nombre de voix au cas ou il se représenterait pour un second mandat? … les voix de ce qui reste des Harkis ayant rejoiont la france , de leurs familles

et de celles des  » pieds noirs  » un beau pactole n’est-ce -pas ?  reste à savoir ce que ces derniers en penseront !     je suppose …   » Hollande , non , plus jamais !!!!   » et ils

auront bien raison .


12345...33

L'amour des tigres |
collectif-moita-verde |
citoyenprogressiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gratte-Ciel Info
| FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice