Problèmes de société et action professionnelle en éducation physique et sports
  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2008

Autodidacte……et alors !!!!
30 décembre, 2008, 18:24
Classé dans : Non classé

J’ai beaucoup d’admiration pour les autodidactes…..pour ceux qui ne doivent qu’à eux même leur situation sociale….quelle que soit
cette situation….intellectuelle , commerciale , manuelle….
Sans doute parce que je suis moi même un autodidacte !
Je me vois arriver à 20 ans à mon premier poste d’enseignant…un établissement de formation de cadres en Education Physique et Sportive ( cf mes articles sur mon premier poste et sur mon enseignement au CREPS de Bordeaux )…je ne savais pas grand chose et
mon expèrience était bien faible… en tout cas ma formation ne m’avait pas donné les capacités de Formateur. D’ailleurs le Directeur Général des Sports de l’époque et le Chef du Service des Ecoles et Centres se sont rendus compte de leur  » inconséquence » en décidant
que tous les jeunes diplômés dirigés vers les CREPS feraient une année d’études cpmplémentaire à l’ Institut National des Sports .

En ce qui me concerne , j’ai du m’adapter et me donner les moyens de faire face à ma tâche , en complétant moi même ma formation.
Sans doute,j’ai pu profiter de l’expèrience d’un de mes Anciens ….travailler avec lui et préparer un document pédagogique sur l’enseignement de la gymnastique construite….alors que j’étais spécialiste de la Méthode Naturelle de Georges Hébert ;
Sans doute l’exemple d’un Chef d’Etablissement de grande qualité m’a aidée…..
et il y avait la volonté , la motivation, le souci de me hisser à la  » hauteur  » de certains de mes collègues…..la décision d’expérimenter en me donnant les moyens de faire de la recherche….
certainement , aussi  » la maturité nécessaire , indispensable pour pouvoir  » s’élever seul « …..également la capacité de tirer les leçons de ses erreurs comme de ses réussites.
aussi la prise de conscience de ses limites….car effectivement chacun a ses limites et doit les connaître,les accepter . Sans le savoir
j’ai mis en application le principe N° 1 de PETER  » chacun a son niveau d’incompétence….il faut s’efforcer de pas le dépasser « .Je conseille la lecture de l’ouvrage  » Le Principe de Peter  » par L.J.Peter et R.Hull dans le livre de poche 3118 .

L’expérience de la vie , celle de mes activités professionnelles et associatives ,celle de mon activité syndicale…rajoutée à l’observation à la recherche de la compréhension des attitudes des autres , celle de lectures diverses et complémentaires ,celle de la fréquentation de pédagogues et d’entraîneurs sportifs ….ont favorisé ma réussite personnelle , et m’ont donné la possibilité d’exercer
dans des situations d’enseignement diversifiées.
Je devrais ajouter – je pense – le désir de connaître le milieu de travail en acceptant de me placer en situation d’ouvrier dans diverses professions…..

Oui , je suis fier d’être un autodidacte , même s’il m’a manqué certaines connaissances que j’aurai pu obtenir avec des études pjus longues.

Des autodidactes on en trouve un peu partout…dans la réussite professionnelle aussi bien que dans la réussite politique , même dans les découvertes scientifiques.

Je pense que l’on devrait donner aux autodidactes les mêmes chances qu’à ceux passés par les Grandes Ecoles, les Facultés…..
et dans le domaine du  » travail  » le Meilleur Ouvrier de France  » est un autodidacte qui a appris sur le tas comme le faisaient les Anciens Compagnons dans leur  » tour de france « .

A ceux qui pour des raisons diverses n’ont pu aller longtemps à l’Ecole on peut dire que réussir est possible si on a volonté et motivation , si l’on sait regarder et analyser , si l’on accepte les erreurs (à condition de savoir les dépasser ).Pour peu que l’on ait rencontré des Instituteurs ( professeurs d’ Ecole dit on aujourd’hui ) qui, nous ont appris à être rigoureux , à observer , à analyser…
à être curieux , a s’expliquer à avoir confiance en soi…..la réussite est possible.



Spécialisation….technicité…l’avenir par la petite lorgnette !!!!!
23 décembre, 2008, 17:59
Classé dans : Non classé

Dans mes articles sur ma pèriode d’enseignement au CREPS deBORDEAUX ( N°s 11 à 13 ) j’indiquais que j’avais refusé toute hyper-spécialisation dans mon enseignement……effectivement,alors que j’étais coureur de 1/2 fond,de fond et de cross , j’aurai du choisir d’enseigner ces disciplines….or on me voyait enseigner les sports de combat ,les lancers en rotation , la pédagogie générale et la méthode naturelle. C’est que , par la pratique et l’étude des
idées de Georges Hébert , j’avais compris que l’on progressait plus en travaillant ses points faibles qu’exclusivement ses points forts.
J’avais vu mes enseignants enfermés dans une super-discipline ne pas se rendre compte que la pratique d’autres sports pourrait les enrichir ….des sportifs spécialistes en athlétisme stagner…ne plus progresser…..Plus tard,dans les années 1970 , les entraîneurs ont compris progressivement l’intérêt
d’une pratique physique variée en complément de la spécialité de ceux qu’ils entraînaient.

Me concernant , j’ai dés ma nomination au CREPS en juin 1945 enseigne diverses disciplines sportives individuelles et collectives à des niveaux divers, allant des agrés au lancer de javelot, du Basket ball à la hauteur ,de la course de fond au lancer de marteau….. en sus de la méthode naturelle…..j’y ai ajouté plus tard la course d’orientation , je me suis intéressé à l’enseignement de l’éducation physique aux enfants caractèriels ….à la formation des Educateurs Spécialisés , à l’enseignement de la voile sportive , à la prévention des accidents dus au comportement physique de l’homme au travail .

Cette connaissance générale des pratiques physiques et sportives, de l’ Education Physique en général m’ont permis un enseignement dans divers postes de formateur…et des recherches dans divers domaines ( cf. mes articles sur mes divers postes d’enseignement et sur mes recherches pédagogiques ) ce qu’il ne m’aurait pas été possible si j’avais été un vrai spécialistes.La culture générale en éducation physique et sports m’a beaucoup servie.

Aussi l’ORSQUE L’ON NOUS ANNONCE MAINTENANT QUE LA CULTURE GENERALE SERAIT OUBLIÉE DANS LES CONCOURS ADMINISTRATIFS, JE NE COMPREND PAS ……une idée venue de l’esprit limité de certain de nos  » énarques « …..trés compétents dans leur domaine,mais souvent ignares dans
les autres domaines coimme si la vie, tans physiologique que sociale ou politique pouvait n’être considérés que par  » le petit bout dd la lorgnette « .
Sans doute on aura plus de facilétés ,surtout dans les classes modestes,à progresser dans une spécialité ou l’on se sent à l’aise – de type scientifique par exemple – que dans une spécialité  » littéraire  » ou les connaissances doivent être plus variées. SPECIALISATION , OUI , MAIS APRES
AVOIR ATTEINT UN BON NIVEAU DE CULTURE GÉNÉRALE.

ON VOIT BIEN AUJOURD’HUI , la difficulté de la plupart des chômeurs pour changer d’orientation professionnelle….les capacités d’adaptation diminuent au fur et à mesure de l’âge , certes, mais aussi dans une pratique professionnelle identique depuis de nombreuses années , en particulier si cette pratique est liée seulement à certain élément d’une profession…travail à la chaîne par exemple.

Il convient plus que jamais d’ouvrir les allées de la culture générale à tous , quel que soit leur niveau d’intelligence ou/et celui de leur situation sociale.c’est la base de la formation du citoyen de notre époque qui devra changer de profession plusieurs fois dans sa il convient de l’apprendre à réfléchir par lui même,de l’apprendre à voir , de l’apprendre à écouter et à argumenter , de l’pprendre à décider par lui même.C’est ainsi qu’il deviendra un  » homme libre  » capable de faire face  » . Ce sont ces capacités que doit développer l’ ECOLE ( qu’elle soit publique ou privée ) et les moyens doivent être donnée aux Maîtres pour mener à bien cette politique de formation du citoyen…..et quand je dis les moyens , je pense en particulier à la formation des Enseignants qu’ils soient de l’enseignement primaire, secondaire ou supèrieur.

UNE SOCIETE QUI VEUT FORMER DES CITOYENS LIBRES, EGAUX ….NE DOIT PAS ETRE UNE SOCIETE PUREMENT MATERIALISTE …..ELLE NE DOIT PAS TENDRE A EGALISER PAR LE BAS…..A FORMER DES INDIVIDUS REFLECHISSANT AU MINIMUM A LA MERCI DE CEUX QUI GOUVERNENT.



La justice sera toujours FAILLIBLE
18 décembre, 2008, 17:59
Classé dans : Non classé

IL Y A QUELQUES SEMAINES ,la presse et autres médias ont trouvé inique le fait de menotter, de déshabiller un journaliste aprés l’avoir arrêté sur ordre de la justice….il n’avait pas répondu à plusieurs convocations…..
Dans l’article 33 de mon blog  » Chacun est le fruit de son histoire  » j’ai dit avoir été menotté arbitrairement et resentir encore le froid de l’acier sur
mes poignets….j’ai aussi subi la fouille, entièrement nu….et m’en souviens encore 64 ans aprés ….ce n’est donc pas une habitude récente de la police
suite à une arrestation….tout le monde,dans ce cas est considéré comme un criminel…..OUI IL CONVIENDRAIT DE MODIFIER CES PRATIQUES HUMILIANTES QUAND ELLES NE SONT PAS INDISPENSABLES……
OUI LA JUSTICE EST FAILLIBLE ….TOUT LE MONDE PEUT SE TROMPER…. mais il conviendrait de faire face à l’erreur et de la réparer,sans que celui qui en est victime ait à le demander.
Non seulement la justice peut se tromper,mais ON PEUT DIRE AUSSI QU’IL Y A UNE JUSTICE DE CLASSE ,que tous les citoyens ne se voient pas infliger de la même façon les modalités d’une arrestation,voire d’un contrôle……les forces de l’ordre devraient s’inspirer du dicton  » l’habit ne fait pas le moine « …ni l’aspect du vêtement, ni celui de la peau ou de l’orthographe du nom…..
Comme nombre de citoyens , j’ai pu entendre de faux témoignages flagrants être acceptés par la justice,parcque venant de pompiers,de personnes  » bien placées « …..
1968 a vu bien des excés …..je me souviens d’un Inspecteur de la Jeunesse et des Sports, se trouvant pas hasard sur un lieu de rassemblement qui, avec son épouse a été arrête,brutalisé par des CRS….

Ces diverses circonstances ont fait que…chacun est le fruit de son histoire , j’ai eu longtemps une attitude plus que réservée face aux diverses forces de l’ordre…..indispensables certes…mais qui agissent sans comprendre,sans réfléchir….dans la mesure ou c’est sur ordre.
Je me souviens d’une réaction personnelle hostile à des CRS….c’était quelque peu aprés 1968…..Je devais assurer la responsabilité d’une école de voile et la sécurité sur l’eau.Le dimanche matin , j’arrive, met le matèriel de sécurité en place lorsqu’une personne se présente à moi , me disant  » Je suis le CRS X et je viens assurer la sécurité….. » et moi de lui répondre  » je n’ai pas besoin de vous, allez vous reposer !!! ». Un moment aprés arrive
un responsable CRS…..auquel se plaint le CRS X  » Il ne veut pas de mon aide « ….l’officier vient vers moi et me tend la main ….et moi de lui dire:
 » Monsieur si vos supèrieurs vous disent de me taper dessus….vous obéissez !….MOI PAS et c’est ce qui nous sèpare. Je nou noue serre pas la main,mais je veux bien dialoguer avec vous « ……..Chacun a donné ses arguments et nous avons dialogué pendant une bonne heure.Il est reparti avec son  » collaborateur  » en ayant compris , je crois le sens de mon attitude…..
Aujourd’hui , j’ai encore un certain recul en pensant à certaine catégorie des forces de l’ordre , même si je sais que toutes sont utiles dans notre société.Mais il y a façon et façon d’agir….il n’est pas souhaitable d’agir uniformément quelles que soient les circonstances…;et dans certains cas on doit pouvoir dire « non « !

Encore aujourd’hui, le bruit d’une clef dans une serrure peut faire surgir celui de l’ouverture d’une cellule dans une prison….et j’ai une réticence face à un gardien de prison…..je n’ai jamais voulu, lorsque j’étais Professeur au CREPS de BORDEAUX participer à des actions de  » recrutememnt  » de
gardiens de prison ( passage des épreuves physiques du concours )….et à l’encadrement de stages de ces fonctionnaires que nous avons eu à une
époque…….

L’expèrience de la vie marque plus que l’on ne peut le croire et pour longtemps……et de ce fait les comportements sont parfois « affectifs  » alors
que l’on devrait les raisonner….sans doute une faiblesse de l’individu….je l’avoue !!!!

El les exemples de jugements erronés de ces dernières annèes…le fait que les juges sont responsables de leurs erreurs…mais jamais sanctionnés
n’agit pas en leur faveur ….pas plus que en faveur d’un Etat qui ne répare qu’à regret et toujours trés tardivement et avec le moins d’indemnités possibles………

Alors, il vaut mieux ne pas avoir avoir besoin de la justice….et se comporter en citoyen responsable respectant les règles de la vie en société
nécessaires afin que chacun trouve sa place et y vive sereinement?



TESS le husky sibèrien est parti au « royaume des huskys  » …..suite
13 décembre, 2008, 16:50
Classé dans : Non classé

Il me semble que j’ai oublié de préciser que TESS était une  » fille »…..plus une demoiselle car elle avait eu une portée de 5 petits , pas jolis du tout ,
il semblait que TESS avait été  » couverte  » par un bouledoge !!!! à la suite de quoi elle avait été stérilisée.

Avec TESS que de promenades sur la plage le long de l’océan ou elle en profitait pour se tremper….jusqu’au ventre seulement ,mais elle aimait bien.
Elle aimait s’amuser avec les autres chiens qu’elle rencontrait et aller mendier lorsqu’elle trouvait des personnes qui mangeaient sur la plage
Des courses aussi en forêt…et là , elle cherchait à découvrir les écureuils qui se cachaient dans les arbres….que de courses et au moment de rentrer
souvent elle s’échappait….je savais ou la retrouver….dans un endroit ou il y avait des taupes….ou vers un fossé ou elle se trempait avec délices,mais pas au mien car il me fallait la laver.

Quelques aventures :Un jour de printemps , en forêt de pins ,elle s’est couchée sur des chenilles processionnaires….la pauvre…des démangeaisons intenses…elle se roulait partout…et, bien entendu un dimanche, pas facile de trouver un vétérinaire de service ….qui l’a soulagée …et moi aussi !
Tess avait trés peur de l’orage….il fallait la faire rentrer dans la maison , elle se cachait sous une table….certain jour nous n’avons pas fait attention à deux coups de tonnerre…mais elle les avait bien entendus et elle a pris la fuite en ouvrant un portillon sur le ruisseau en bordure de propriété….Elle est revenue seule,mais dans quel état ! trempée,souillée par de la peinture,elle me regardait avec tristesse,sachant qu’elle n’aurait pas du prendre la fuite et pour s’excuser de revenir dans cet état….il pleuvait…une responsable de salon de toilettage a accepté de la laver….
trois shampooings se sont avérés nécessaires….brossage , séchage….deux employées ont mis 2 heures !!!!elle s’est laissée faire et est sortie du salon,belle et parfumée.
Je ne parle pas de ses escapades lorsqu’elle était chez mon fils et du jour ou elle en a profiter pour tuer 3 poules rencontrées,
ni du jour ou au Mont St Michel elle a coursé des moutons…..ni de la sortie ou profitant de la libertée que je luis avais laissée , elle s’en est prise aprés des chevaux….aboyant ( alors qu’elle n’aboyait jamais ) et s’échappant, queue entre les jambes lorsqu’un d’eau lui a couru dessus à toute vitesse !!!

Mais TESS avait depuis quelques années des crises d’épilepsies…..elle en a eu plusieurs avec nous….qui au fil du temps sont devenues plus fréquentes, jusqu’au au jour ou elles se sont succédées….8 en 36 heures….nous avons passé une nuit à la veiller , à la promener entre les crises …
les piqûres du vétérinaire ne lui faisant aucun effet. Il a fallu se décider,sur les conseils du vétérinaire à l’envoyer au « paradis des huskys « …décision pas facile à prendre.J’ai fait venir son Maître pour prendre la décision…quelles hésitations….Mais il a fallu se rendre à l’évidence.TESS s’est endormie dans mes bras,sans une secousse…comme si elle s’endormait. Pierre a choisi la crémation individuelle….et les cendres de TESS sont chez moi , dans une belle boîte….entourée de son collier! La balle avec laquelle elle s’amusait est en évidence sur le luminaire qui éclaire la terrasse de la maison.
j’ai fait un beau tableau avec plusieurs photos de Tess ,placé de telle façon que je puisse le regarder facilement..;et plusieurs photos sont placées dans des endroits de la maison….prés de l’ordinateur, prés du téléphone….. C’EST QUE TESS N’ETAIT UN « UN CHIEN » MAIS UN DES PERSONNAGES DE LA FAMILLE QUI AVAIT DROIT AUX CONSIDERATIONS QUE L’ON A POUR UN ETRE HUMAIN…..Je la regrette beaucoup et je la  » vois  » dans les endroits
que nous fréquentions journellement.



TESS le Husky Sibèrien est parti au  » royaume des huskys « 
11 décembre, 2008, 17:27
Classé dans : Non classé

Elle s’appelait TESS de son vrai nom  » O ‘ TESS DES REVES DES NEIGES « , un nom mèrité tant elle était belle …..elle avait 10 ans ……

TESS était le chien de mon fils et de temps à autre venait faire un séjour chez nous , pendant que son maître était en vacances.Puis , il y a deux ans
Pierre ne pouvant plus la garder ( habitant un petit appartement ) elle s’est installée , sans problèmes , dans sa nouvelle famille .
Elle s’est bien vite adaptée et nous nous entendions trés bien…..nous comprenant mutuellement , faisant chacun des concessions…nécessaires.
Les huskys sont trés fugueurs et TESS était bien de sa race.Il avait fallu grillager l’entourage de la maison , mettre en place un portillon qu’elle
arrivait parfois à ouvrir pour faire  » la belle « .Mais je savais ou la trouver car elle aller vaquer à son gré , dans les chemins que nous prenions habituellement dans nos promenades ou pour aller au marché .
Elle avait un défaut ….celui de faire des trous dans le jardin , comme le font les chiens de traîneau pour se coucher dans la neige….aussi il avait été nécessaire de placer du grillage tout autour des endroits ou elle ne devait pas aller….oh ! de 50 cm de haut seulement….cela suffisait pour lui faire comprendre que cet ces endroits lui étaient réservés.
Chaque matin , nous allions au marché ensemble….elle partait devant , sans être attachée , mais savait l’endroit exact ou je la mettais en laisse.
au marché elle faisait la joie des enfants et de nombreux adultes qui aimaient la caresser…. » un loup  » disaient souvent les petits enfants ! Elle connaissait parfaitement son  » monde  » et  » parlait  » littéralement à deux messieurs qu’elle voyait souvent , leur montrant sa confiance et le plaisir de les rencontrer.
l’aprés midi c’était la grande promenade en vélo…pas TESS ,mais moi , sur le vélo de mon épouse devenu rapidement le vélo de TESS. Je la tenais en laisse et elle suivait sans problème sans risque de me faire chuter ,faisant l’admiration de ceux qui nous regardaient passer ensemble.
Tess n’avait pas les yeux bleus , mon fils avait préféré des yeux marrons avec juste raison à mon goût….un poil long et soyeux de couleur blanc , marron et noir , avec un plastron tout blanc.Son dos était rayè sur toute sa longueur si bien que ‘ souvent ‘ il m’était demandé  » comment faites vous pour la peigner ainsi ? « …aucun mèrite , c’est naturel. Il fallait la peigner au moins deux fois par jour ,mais elle aimait bien .
Un de ses plaisirs était de jouer avec une balle de tennis ….plaisir qu’elle réclamais elle même…c’était comme une partie de football entre elle et moi.
Gourmande, elle aimait surtout les  » figolus  » gâteaux fourrés à la figue ….et les réclamait aprés son repas du soir ( elle ne mangeait que le soir
vers 19 heures ) qui lui était donné dans deux gamelles….une pour les croquettes , l’autre pour de la viande en boîte , des pâtes….elle aimait bien
aussi les frites !!!!
Si nécessaire elle se laissait soigner…chaque soir des gouttes dans les yeux , car elle avait une « cataracte  » inopérable.
à suivre.



Kléber DUPUY et la 3e Compagnie du 7e R.I. suite 1
4 décembre, 2008, 18:44
Classé dans : Non classé

Pour l’action de SOUVILLE la 3e Cie obtient:

2 légions d’honneur (le S/L D’ORGEMONT tué au combat et K.DUPUY )
1 médaille militaire ( Sergent GUISNIER )
3 citations à l’ordre de l’Armée
4 citations à l’ordre de la Division
13 citations à l’ordre de la Brigade

On peut noter que jamais il ne fut question du Fort de SOUVILLE , mais d’un  » ouvrage  » !!!!

Sous le commandement du Général PETAIN ,le 7e s’empara du  » Casque  » dans les Monts de Champagne, en Avril 1917 et la 3e Compagnie obtient 31 citations.L’ adjudant GUISNIER qui s’était illustré à SOUVILLE ( comme Sergent ) a eu une action remarquable.

Fin avril 1918 le 7e va aider l’Armée Anglaise à HANGARD EN SAUTERRE, et la
3e Compagnie obtint 71 citations,la plupart à l’Ordre du Régiment .

A VILLERS COTTERET sur le CHEMIN DES DAMES , LE 7E PERD 38 OFFICIERS ET L’EFFECTIF DU RÉGIMENT PASSE À 250 HOMMES.
Parmi les officiers blessés Kléber DUPUY qui fut amputé d’une jambe.Ce fut pour lui, la fin de la grande guerre….avec une jambe en moins !

Une anecdote , pour illustrer…si utile encore,l’anonymat de ces soldats.
Il s’agit d’Henri CABROL originaire du Lot et Garonne.C’est lui qui porta au colonel BORIUS ,le rapport du Lieutenant DUPUY,depuis SOUVILLE ….c’est encore lui qui, sous la mitraille,chargea Kléber DUPUY, blessé ,pour le mener à l’etat Major,afin qu’il puisse rendre compte….il obtint 3 citations dont la suivante
 » Agent de liaison d’un dévouement et d’abnégation rearquables le 19 juillet 1918 , deux de ses camarades venant d’être mortellement atteints en portant un ordre du Cdt de Cie à un échelon avancé,s’est offert spontanément pour les remplacer disant :
« puisqu’ils se sont fait démolir à quatre pattes, j’irai debout  »
a d’ailleurs continué par la suitea exécuter sur la ligne de combat de nombreuses missions dans des conditions périlleuses donnant à tous un exemple de sang froid et de mâle énergie  »
Signé GOURAUD

Décédé à ROYAT , le 3 Mai 1966…inhumé ( comme K.DUPUY) la Médaille de VERDUN
épinglée sur sa poitrine….. AUCUNE ASSOCIATION D’ANCIENS COMBATTANTS N’A VOULU
PRETER UN DRAP TRICOLORE,PRETEXTANT QU’ HENRI CABROL N’ETAIT PAS CONNU D’EUX

QU’EN PENSE LE LECTEUR ?

LE manuscritde toutes les cttations de la 3e Compagnie du 7e R.I. a été remis par mes soins,à l’occasion du 80 éme anniversairede la défense du Fort de SOUVILLE, au Mémorial de VERDUN.

 » Gloire au Lieutenant Kléber DUPUY et aux soldats de la 3e Cie du 7e R.I.  » , comme on peut lire sur la stéle érigée sur le champ de bataille le 13 juillet 1969.



Kléber DUPUY et la 3° compagnie du 7° R.I.
4 décembre, 2008, 17:57
Classé dans : Non classé

 » Ancien Régiment de Champagne le 7e fit partie des régiments qui sous
Louis XI furent constitués en corps permanents sous le nom de  » vieux Corps » dont le privilège était de monter les premiers à l’assaut »

Kléber DUPUY fait toute la guerre 14-18 avec la 3e Compagnie du 7e R.I.c’est avec lui qu’il fut blessé pour la première fois,le 7 septembre 1914 à la bataille de La Marne .

Fidèle à la tradition, le 7e R.I. profita largement du privilège des  » Vieux Corps  »
en participant à de nombreux grands assauts et la 3e compagnie , avec Kléber DUPUY représente bien le « Poilu français « …. » invincible bouclier de la civilisation « .
Elle obtint 301 citations, ce qui n’est pas rien !

Sa première action remarquable fut celle de la défense victorieuse du Fort de Souville
( voir les articles sur cette victoire ),les 11 et 12 juillet 1916….elle fut citée à l’ordre de
l’Armée .

 » La 3e Compagnie du 7e Régiment d’Infanterie
sous le commandement du Lieutenant Kléber DUPUY le 30 Avril 1917 s’est élancée brillamment à l’assaut de plusieurs fortins ennemis que notre artillerie lourde n’avait pu détruire;elle est parvenue à s’en emparer,malgré une résistance acharnée de l’ennemi et a contribué ainsi au succés de ‘attaque d’une position trés importante s’est emparés de plusieurs mitrailleuses et a fait une soixantaine de prisonniers  »
Le 25 mai 1917
Le Général commandant la IV Armée
Anthoine

a suivre…..



Kléber DUPUY vainqueur de SOUVILLE ……. suite 3
2 décembre, 2008, 17:26
Classé dans : Non classé

La discrétion de K. DUPUY et la réserve de l’Etat Major qui le i3 juillet 1916 annonçait seulement des pertes Énormes chez l’ennemi , font que cet Épisode de VERDUN n’a pas eu la  » médiatisation  » des Épisodes de DOUMONT et de VAUX qui se sont soldats par des défaites.

Toutefois de trÉs nombreux ouvrages sur VERDUN relatent l’action héroïque¯des soldats de SOUVILLE de Jacque PERICARD ( 1934 ) àP.MIQUEL ( 1998 ) mais aussi en 1938 ,1960 , 1961 , 1964 , 1965 , 1966 , 1969, 1995 , 1998 , 1992…..
aussi de nombreuses revues historiques en 1966( cahiers de l’histoire ), Paris Match ,1976 ( Miroir de l’histoire ) 1996 ( collection de l’histoire – Verdun ) 2006 ( hors série Le Figaro – Ceux de Verdun )…
La presse:Tetite Gironde ( 1930) journal du combattant ( 1956 ) La France ( 1962 )
Opinion indépendante du Sud Ouest ( 1973 , 1976 , 1966 , 1964 ) Jpurnal d’Arcachon (1967) Sud Ouest ( 1992 ) Tribune du pays de Buch ( 1993

Le dictionnaire Larousse ( 20 vol. )

Deux rues portent le nom de Kléber DUPUY une à  La Teste de Buch , l’autre à  BORDEAUX.

Le fanion de la 3° Cie du 7e° R.I. que détenait K.DUPUY a été remis aprés son
décés au Mémorial de VERDUN par son Epouse.

Ses décorations ont été remises à  la Mairie de La Teste de Buch le 11 novembre 1992 par le rédacteur de ce Blog.

Un document de plus de 150 pages a été remis à  la Bibliothèque Municipale de La Teste de Buch par le rédacteur de ce blog.

Au cours ce la guerre 1914-1918 la 3e° Cie; du 7e° R.I. aveckléber DUPUYa obtenu 301 citations.
Nous en parlerons dans un prochain article intitulé:
Kléber DUPUY et la 3e° compagnie du 7é° R.I.

J’AI OUBLIE UN FAIT IMPORTANT : L’INAUGURATION D’UNE STELE SUR LE CHAMP DE BATAILLE DE VERDUN LE 13 JUILLET 1969 la gloire de KLEBER DUPUY et de la
3° Companie du 7° REGIMENT D’INFANTERIE EN PRÉSENCE DES AUTORITÉS CIVILES ET MILITAIRES ET DE COMPAGNONS AYANT PARTICIPE A LA BATAILLE DU FORT DE SOUVILLE.

À SUIVRE



Kléber DUPUY vainqueur de SOUVILLE ……. suite 2
2 décembre, 2008, 16:49
Classé dans : Non classé

Nous avons dit QUE KLÉBER DUPUY AVAIT ÉTÉ BLESSÉ GRAVEMENT LE 31 MAI 1918

KLÉBER DUPUY LAISSÉ POUR MORT EST ABANDONNÉ DANS UNE GRANGE
 » Lorsquz je me suis trouvé là , dit il,le silence m’a complètement enseveli,où étais-
je?J’ai pris conscience…un petit carton était attaché à ma vareuse:
Capitaine DUPUY , dans le coma  »
« Alors je me suis rendu compte:une jambe en moins, l’autre blessée.
 » aussitôt j’ai réagi: on vit avec une seule jambe , non ! ….et le secours est arrivé.
sous la mitraille,le coureur CABROL ( dont nous reperlerons ) devenu ordonnance du capitaine DUPUY , l’à chargé sur ses épaules…..
A noter, que vc’est le soldat CABRIOL henri qui porta au colonelBORIUS le rapport du lieutenant DUPUY : SAUF ORDRE CONTRAIRE , JE RESTE AU FORT ET J’EN ASSURE LA DÉFENSE.

C’ est le Dr L. DELON qui donne les premiers soins à Kléber DUPUY.Voici ce qu’il dit:
« Parmi les officiers blessés se trouvait Kléber DUPUY , le défenseur du fort de Souville,atteint d’uns grave hémorragie.Pendant que je lui faisais un pansement délicat et douloureux , il rendait compte au Colonel avec un calme admirable et une sensibilité apparente .  »

 » Un extrait d’une lettre que le 2° classe F…., de la 3° Cie du 7° R.I., cité et blessé sur les monts de Champagne a adressé au D’ CONTE : Le lieutenent DUPUY était prés de moi
au moment de la prise de ce fortin ( avril 1917 )….il me semble encore voir les casques des allemands et la gueule des mitrailleuses….ça bardait et nous apercevions les « verts de gris » venir en colonnes serrées en avant des Maronnillers.
 » Le lieutenant DUPUY était là , à ma gauche, debout , sans peur , comme à la
parade , et nous avions confiance .  »

Debout , sans peur , comme à la parade:voilà le vrai courage du Chef , celui qui donnait au poilu la confiance et le cran.

2 blessures
3 citations : à l’ordre de la brigade le 21 Mars 1916
à l’ordre de l’Armée le 14 août 1916
à l’ordre de la 4° Armée le 25 Mai 1917
Décorations: – Chevalier de la Légion d’Honneur, sur le champ de bataille le
24 Mai 1917
– Officier de la Légion d’Honneur aprés sa blessure ( amputé d’une
jambe ) le 06 juillet 1918
– Croix de guerre ( étoile d’argent et palmes )
– Commandeur de la Légion d’honneur le 01 12 1932
– Grand Officier de la Légion d’Honneur au titre des Armées le 20 04 1946

. Aprés la guerre , Kléber DUPUY reprit sa fonction d’Instituteur à Arcachon , puis
à Bordeaux. La station debout lui étant trés pénible , il passe un concours et devint l Directeur de l’Office des Mutilés de Guerre de la Gironde le 01 0901923 jusqu’à sa
retraite le 27 juin 1957.
Décédé à TALENCE ( 33 ) le 16 Octobre 1966 et inhumé dans le caveau familial , à La Teste de Buch le 19 Octobre 1966 à suivre…….


L'amour des tigres |
collectif-moita-verde |
citoyenprogressiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gratte-Ciel Info
| FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice