Problèmes de société et action professionnelle en éducation physique et sports

Pierre SEURIN un directeur de Centre Régional d’Education Physique et Sportive de GRANDE CLASSE
27 juin, 2009, 13:59
Classé dans : Non classé

Des hommes et des femmes exceptionnels , il y en a plus que l’on ne croit , hors de la politique ou des arts….
Je vous ai déjà parlé de Pierre Barron . Aujourd’hui je souhaite vous entretenir d’un Professeur d’E.P.S. devenu directeur de C.R.E.P.S. en 1945.
Banal , direz vous…..un chef d’etablissement de l’education Nationale….peut être ,mais un sortif humaniste comme celui là ,je n’en connais pas d’autre.

Je l’ai rencotré ppur la première fois , lors de mon arrivée au CREP. de Bordeaux le 1° Juin 1945…..il avait était directeur de cet Etablissement de fprmation de cadres sportifs depuis un mois.Ceux qui ont lu mon blog , en particulier sur la pèriode de 1945 à 1963 ,ont déjà une idée de cet homme ey de mes relations avec lui.

Areés avoir été élève de l’Ecole Normale d’ Instituteurs de la Gironde à saint andré de Cubzac ( l’établissement ou Kléber DUPUY défenseur victorieux du fort de Souville en 1916, a fait ses études d’Instituteur ) il prépare le Professorat d’Education Physique et sportive à l’Institut Régional d’Education Physique de
Bordeaux.Puis étudiant à l’ecole Normale Supèrieure d’Education Physique et Sportive d’ou il sort major de sa promotion en 1936.
Son premier poste est au collège de LIBOURNE…..et en Mai 1945 il est affecté au CREPS de Bordeaux comme Directeur.

45 hectares de terrains,une maison bourgeoise du 17ème siècle flanquée de ruines ( le chêteau Monadey ) des barraquements en bois servant de locaux administratifs de dortoirs……quelques terrains de sport en piteux état , 2 mares ,une chapelle en ruines….deux enseignants ( un Professeur et un Maitre d’E.P.S.
…..pas de quoi pavoiser, tout est à faire.
Mais Pierre Seurin est un  » battant  » un homme de caractère.Directeur  » sans cravate  » pédagogue et humaniste , constructeur, chercheur,meneur d’Equipe
toutes les qualités nécessaires pour mener sa tâche à bien.
Si je suis le 3° enseignant en juin,nous étions 10 en septembre et 17 en 1948 .C’est que les stages s’enchaînent….instituteurs , Aide Moniteurs , préparation
militaire, sportifs ,puis Maîtres d’EPS, Professeurs d’EPS, perfectionnement des enseignants d’EPS en poste……
Les installations s’amèliorent petit à petit….gymnase , salles d’internat et de cours en dur , réfection du  » château  » , de l’infirmerie , piste d’athlétisme rénovée…….

Quittant le CREPS en 1967 , il laissera son établissement avec une réputation nationale et internationale pour devenir Inspecteur Pédagogique.

Mais la direction du CREPS n’est pas suffisante pour lui…..il fait des recherches sur la fatigue dans le sport et soutient une thèse à l’Université de Liège.

Il fait des recherches et expèriences sur l’enseignement de l’éducation physique à l’école primaire et publie de nombreux ouvrages sur l’éducation physique et le sport.Notons au passage quec’était un sportif de bon niveau en parche, javelot, hand ball…..et qu’ila formé et entraîné le perchiste victor SILLON

Membre de la Ligue Française d’Education Physique ( issue de la Ligue girondine d’Education Physique dond&ée en 1988 par P.TISSIE ) il en devient Secrétaire
général sous la Présidence du Dr Raoul FOURNIE qui était aussi Mèdecin du CREPS de Bordeaux.
Découvrant la gymnastique pout tous en Suéde (1946 ), il a l’idée de lance un mouvement identique en france : la GYMNASTIQUE VOLONTAIRE et il crée la première section à la Préfecture de Bordeaux en 1950 , transforme avec le Dr FOURNIE , puis avec le Dr BALLAND la Ligue Française d’education physique en
Fédération Française de Gymnastique Educative puis de Gymnastique Volontaire…..une fédération de venue Féfération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire qui dépasse aujourd’hui 550 000 licenciés , plus de 8000 clubs de Gymnastique vonontaire….la 4° fédéretion nationale au nombre de licenciés.

Pierre SEURIN organise chaque année des stages internationaux au CREPS de Bordeaux pour des enseignants d’Education Physique. Les adres de ces staes viennent du monde entier,sans distinction des  » régimes des pays d’origine et représentent des courants fort divers de l’éducation physique.

Membre de la Fédération Internationale d’Education Physique , il en devient Président en 1971.

Pierre SEURIN était un homme simple, avec un éternel sourire bienveillant , ni distant ni familier , il était respecté et aimé de tous…stagiaires et collaborateurs.Il portait un intérêt à tous , plus particulièrement aux moins doués.
Militant , soucieux de défendre son établissement , trés indépendant , il n’était pas toujours  » apprécié  » des politiques,mais il tenait a son franc parler.
Pédagogue et humaniste il était intéressé par la personne humaine et son épanouissement. Toute sa carrière dans ses cours, ses conférences , ses écrits
cet humanisme transpirait.La compétition sélective n’était pas considérée par lui, comme moteur de  » l’éducation par l’exercice « . Se pencha,t sur les dérives du sport de compétition , des jeux òlympiques il se propose de rendre à ces derniers les qualités humaines qui avaient présidé à leur création . il n’en aura pas le temps…décédé le 23 juin 1983 , il est inhumé dans le cimetière d’ARREAU.
cet humanisme, il le devait en partie à ses rencontres: l’Ecole normale d’Insttuteurs, le Dr R. FOURNIE,Le professeur FABRE , professeur de physiologie ( grand ami de Kléber DUPUY…tous deux étaient amputés de la guerre 14-18 , l’un d’une jambe, l’autre d’un bras ) l’Inspecteur Général BRETHOUMIEU ancien résiatantdu Professeur CHATEAU professeur à l’Université de Bordeaux…..des hommes  » éminents qui avaient en commun un profond amour et un grand respect pour les jeunes , ainsi qu’un grand désintéressement  » .

Pierre SEURIN ,un  » pionnier  » ….il a marqué des générations d’enseignants et de sportifs qui se souviennent de son enthousiasme,de ses compétences, de son charisme ….de son sourire et de son pas  » élastique « ….se sa rigueur de sa confiance et de sa bienveillance.

aprés des années d’ intervention auprés de directeurs successifs du CREPS de Bordeaux , j’ai pu obtenir de Dominique CHARRE , directeur du CREPS de 220 à 2005 , qu’un espace p^édagogique du CREPS prenne le nom de Pierre SEURIN inauguré le Vendredi 13 juin 3003.Ce fut l’occasion , pendant la préparation , de voir réunis des anciens enseignants de la  » première heure  » et d’anciens élèves professeurs devenus professeur au CREPS , puis directeur adjoint.

Pierre SEURIN , vous restez un exemple pour nous et nous vous en remercions.


L'amour des tigres |
collectif-moita-verde |
citoyenprogressiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gratte-Ciel Info
| FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice