Problèmes de société et action professionnelle en éducation physique et sports

enseignant dans un CREPS…..1945 à 1963:suite
5 juin, 2008, 15:06
Classé dans : Non classé

Si les stages sportifs sont toujours organisés au CREPS par les diverses fédérations sportives,
le CREPS s’oriente progressivement vers la préparation du Professorat EPS..garçons pour le
CREPS de Bordeaux :
1° partie d’abord,puis les 3 années de la 2° partie pour se terminer par le concours de recrutement des Professeurs E.P S .
Les stages d’Instituteurs disparaissent progressivement .

En ce qui me concerne,l’essentiel de mon activité se trouve auprés des étudiants de la 2° partie
du Professorat. Je persiste dans l’idée d’un enseignement dans diverses disciplines.
– Sports de combat:boxe,judo,lutte
– athlètisme : lancers en rotation
-Pédagogie et Méthode Naturelle.

Je participe à d’autres encadrements ou directions de stages,tels:Course d’orientation , Mise en
condition physique de l’équipe de france de patinage artistique (sur patins à roulettes),stages de perfectionement d’enseignants EPS….
Par contre je refuse ma participation à des stages tels que « Gardiens de prison » venant parfaire
leur condition physique….je dirai ultèrieurement pourquoi .
Chaque année je pars avec les 2°année des élèves professeurs au Centre Hébertiste de la Brède,pendant une semaine.Nous pratiquons la méthode naturelle en pleine nature en particulier sur des parcours mis en place par Pierre BARRON le Président du Centre Hébertiste.C’est un moment important pour la promotion et un contact privilègié entre les étudiants et moi .Plus de 40 ans aprés c’est le souvenir qui vient de suite à l’idée de ceux que je rencontre encore.

Mes rapports avec le Directeur du CREPS n’ont pas toujourd été les meilleurs.Non pas parce que
nous ne nous estimions pas l’un et l’autre, mais parce que la lutte des mèthodes existait encore à cette époque…il était un partisan de la gymnastique suédoise et moi de la gymnastique Naturelle.
Deux idées qui s’opposaient….Je respectais toujours les décisions prises en Conseil de Professeurs concernant les programmes à mettre en oeuvre dans les stages mais je dnnais mon opinion personnelle aux stagiaires en leur disant  » à vous de foire le choix dans votre manière d’enseignar l’éducation physique »….ce qui ne plaisait pas au Directeur.Mais un formateur a le droit de défendre ses idées sans trahir un esprit d’Equipe.
Ces oppositions ne m’empêchaient pas d’avoir de l’estime pour un directeur excellent meneur
d’Equipe .D’ailleurs plusieura années aprés son décés et à ma retraite,j’ai agi pour que le nom de
Pierre Seurin figure dans une enceinte pédagogique du CREPS…
aboutissement en 2005 .

Ces années au CREPS furent pour moi importantes.Elle me permirent de réaliser de nombreuses expèriences pédagogiques avec les étudiants et de réaliser hors du CREPS des
recherches en particulier dans le domaine des « effets de l’éducation physique sur le comportement
scolaire  » et sue la rééquilibration des gauchers. J’y reviendrai ultèrieurement .En effet je n’ai
pas arrêté mon action d’enseignant aux portes du CREPS,mais je me suis investi aussi dans l’activité associative bénévole.
A partir du début des années 1960,je me suis posé la question sur mon devenir d’enseignant.Je me rendais compte que je souhaitais une autre,d’autres expèriences pédagogiques….compte tenu de mes connaissances je souhaitais explorer le monde du travail,celui de la pleine nature,celui des handicapès…..et je demandais en 1963 ma mutation pour le poste d’assiatant Plein Air à la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports de la Gironde.



Enseignant dans un CREPS…..1945 à 1963
3 juin, 2008, 17:54
Classé dans : Non classé

Je me trouvais propulsé au CREPS de Bordeaux (situé dans la ville de Talence) le 01 06 45.
je dis propulsé parce que je n’avais pas demandé ce poste…en réalité je n’aurai pas osé….poste de
choix dans lequel on forme des cadres sportifs.
J’y arrive donc le 01 06 45 ! et trouve un chef d’établissement et 2 enseignants ! un professeur EPS et un maître EPS…..pas de stagiaires encore …Le directeur vient d’être nommé depuis un mois.
Les premiers stages s’adresseront en juillet et Août aux élèves sortant des Ecoles Normales d’Instituteurs venant des départements de l’académie de Bordeaux.
Septembre voir arriver 7 autres enseignants et nous partons à Paris pour un regroupement de l’ensemble des enseignants des Ecoles de Cadres de France.
Par la suite la vie du CREPS s’organise autour de stages divers:
– formation d’ aides moniteurs pour les écoles techniques d’établissements industriels,
–  »  »  »  » la Marine pour la préparation militaire,
– stages sportifs:rugby,judo…..
– stages regroupant des Instituteurs venant de perfectionner pour enseigner l’éducation physique
à l’école élémentaire.Ces stages ,mixtes,sont organisée par catégorie d’âges.
-Puis arrive une formation d’élèves (filles) pour la formation de Maîtresses d’EPS..préparation à la première partie du concours.Cette préparation sera reco,nduite l’année suivante.

Les stages sportifs se multiplient:baskett-ball,hand ball,athlètisme,lutte…..les stages d’instituteurs se déroulent toute l’année.

Ma participation est variée car je ne souhaite pas m’hyper spécialiser…j’enseigne les sports de combat (boxe,lutte,judo )en athlètisme,les lancers en rotation (disque,marteau) participe à l’encadrement de stages de sports collectifs (au niveau départemental),en en éducation physique
la Méthode naturelle dont je suis « spécialiste ».

Le recrutement d’autres enseignants permet à l’Equipe Pédagogique de s’étoffer . nous sommes bientôt 15 professeurs et maîtres travaillant en harmonie autour du Chef dEtablissement véritable
coordonnateur et chef d’Equipe.L’ambiance est excellente.
Chaque semaine une réunion de l’Equipe pédagogique pour mise au poins des programmes,des actions de chacun…suivie d’une séance d’entraînement de l’équipe.Une fois par semaine l’ensemble des enseignants se retrouvent autour du Directeur et des stagiaires pour des travaux d’entretien et
de création d’installations.
a suivre…..



Un premier poste d’enseignant EPS en 1945….suite
31 mai, 2008, 15:56
Classé dans : Non classé

Des élèves trés coopératifs…un chef d’Etablissement « hors du commun »….que peut penser de cela
aujourd’hui un jeune Professeur d’EPS ? impossible…et pourtant vrai…chacun pouvait prendre ses responsabilités .

Je l’ai précisé,le nombre d’élèves et de classes ne permettait pas un emploi du temps complet, ce qui importait peu au Directeur,mais personnellement je ne m’y retrouvais pas.
Dés lors ,il fallait imaginer une action complèmentaire.Et d’aller voir du côte de l’Ecole Primaire et de proposer à certaines institutrices de faire quelques exercices en classe entre les cours. suggestion acceptée par deux classes…et trois fois par semaine,je me rendais dans les classes intéressées pour faire réaliser aux élèves quelques exercices de « gymnastique construite »,type gymnastique suédoise …avec succés ma foi…pas la peine de demander à l’inspecteur primaire l’autorisation !!!

Dans le parc de l’établissement une source coulant en permanence….et l’idée de construire un bassin pour que les èlèves du collège puissent y « patauger »…oui,mais…la main d’oeuvre était
trouvée,mais pas les matèriaux ….qu’importe des tractations avec l’armée (un capitaine compréhensif) et l’idée pouvait progresser…..Mais je n’ai pu concrétiser ce projet car aprés avoir passé le concours de la 2éme partie de ma Maîtrise d’E.P.S.,je reçevais ma nomination au CREPS de Bordeaux.Ce n’était pas le poste que j’avais demandé:un collège technique de Marmande ……ma formation ayant été dirigée vers la « jeunesse ouvrière »…donc la participation à la formation d’un métier manuel.ultèrieurement je saurai m’en souvenir….

Le lecteur comprendra pour quelles raisons ces souvenirs comptent pour moi….ils ont marqué ma carrière en me faisant comprendre qu’en toute circonstance il fallait s’adapter en
faisant fi chaque fois que possible de règles administratives contraigantes.
Certes cette attitude n’est pas toujours possible ,mais il convient de chercher à s’en donner la possibilité.J’ai été aide par la compréhension d’un directeur de Creps,d’ un directeur Départemental et de plusieurs Inspecteurs Régionaux qui ont compris que me faire confiance était souhaitable à ma « réalisation ».Sans doute j’aurai pu avoir un ou deux avancements supplémentaires au grand choix,mais il m’importait beaucoup plus de conserver ma liberté de
dire et d’agir.Au diable les Inspecteurs généraux et pédagogiques qui connaissant souvent rien
(ou si peu) au mètier….attitude possible dans le public….mais dans le privé ????
J’en ai profité au mieux pour aller au bout de mes projets et comme j’allais toujours de l’avant ,ajoutant recherche et expèrimentation à mon action,ainsi qu’activité associative..tout s’est passé pour le mieux pendant 40 ans.



Un premier poste d’enseignant EPS en 1945 .
31 mai, 2008, 15:32
Classé dans : Non classé

Dans mon dernier article,j’ai dit avoir tenu un poste de « délégué » au Collège d’enseignement technique des métiers du cuir de La Ferté Milon.
Dans un ancien « château  » avec aucun espace spécialisé pour enseigner l’éducation physique
et les sports…et aucun matèriel. Peu d’élèves ( 60 environ ) de quoi ne pas avoir un emploi du temps complet.Un chef d’ établissement trés compréhensif laissant toute latitude aux enseignants.
Que faire sans matèriel…. Un courrier au directeur départemental Jeunesse et Sports et comme réponse  » On ne vous demande pas de penser,mais d’agir avec ce que vous avez  »
Le Directeur du collège à qui je demande conseil …. » faites ce qu’il vous semble bon,je vous suivrai. »
Action:
- créer des conditions de travail en construisant une « piste d’obstacles « .Mais avec quel
matèriel…..j’ai du m’adapter…des poteaux d’une ligne téléphonique construite par les anglais aprés le débarquement de 1944 et abandonnée vont servir. De nuit avec quelques élèves volontaires,arrachage des poteaux et transport au collège.
- des barres d’acier provenant d’un pont en cours de  construction et abandonnées seront utilisées….toujours transport de nuit.
- Du mâchefer que le chef de Gare veut bien nous donner sera utilisé pour le sol de la piste de parcours.
- et toujours le volontariat pour construire les obstacles…entre le déjeuner et la reprise des cours…entre la fin des cours et le dîner.
j’ai oublié de dire que le mâchefer a été transporté dans une charrette à bras…de jour cette fois avec des élèves….

comme j’avais appris ,il convenait que les élèves se douchent aprés la séance…douche froide suivie de douche chaude…mais pas question d’utiliser le bois de l’établissement pour faire chauffer l’eau…d’où corvée de bois avec la charrette à bras et des élèves volobtaires pour les douches « aprés le sport »……
à suivre.



Prémices d’un parcours professionnel
28 mai, 2008, 14:44
Classé dans : Non classé

Tout jeune je pensais devenir pilote dans l’aviateur.Enfant,Mermoz,Coste et Bellonte,
st Exupery,amalia Ehart ,Doret ….n’avaient rien de caché pour moi….le temps ayant passé et,en particulier la guerre 39/45 je me suis petit à petit,presque sans le vouloir, dirigé vers la profession d’enseignant d’Education Physique et Sportive (EPS).

Sportif,je l’étais….football avec le Stade Bordelais Université Club en 1940/41 ,cross country à l’EPS de Bordraux puis cross country et 1/2 fond à Beauvais et rubby à 15 à l’EPS de Beauvais .

A l’EPS de Beauvais je passais le 06 05 1943 le Certificat d’aptitudes à l’Education Physique
(degré élémentaire)

du 2 au 28 août 1943,je suivais à l’Ecole Spécialisée de cadres de Bagatelle (Paris) ,un stage d’information d’éducation physique réservé à le Jeunesse Ouvrière.Nous étions 76 et j’étais le plus jeune (18 ans),la moyenne d’âge étant 40 ans. bien qu’handicapé par une entorse à la cheville gauche je sortais 3éme de la promotion….et l’orientation profesionnelle était dessinée.
En septembre 1943,je ne rentrais pas à l’EPS de Beauvais pour la 3° partie du Brevet Supèrieur,mais à l’Ecole de Bagatelle pour préparer la 1° partie de la Maîtrise d’EPS.
Je sortais donc de Bagatelle admis au concours en juin 1974 et obtenais une délégation comme Moniteur Jeunesse Ouvrière dans le Département de l’Oise….délégation que je n’occuperai jamais compte tenu de l’épisode de la fin de la guerre 39/45. je dirai pourquoi ultèrieurement….
En janvier 1945 j’obtenais un poste de Maître EPS auxilliaire au Centre de Formation Professionnelle des Métiers du Cuir à la Ferté Milon , en Mai 1945 je passais la 2° partie de la Maîtrise E.P.S. et obtenais ma nomination comme titulaire au Centre Régional d ‘ Education
Physique et Sportive de Bordeaux ( CREPS )…la route était définitivement tracée… à suivre…



pourquoi VAISSE comme identifiant
26 mai, 2008, 14:37
Classé dans : Non classé

C’est la question qui peut se poser en regard de mon nom : DUPUY!
VAISSE et le nom de jeune fille de ma mère et il n’y a pas de raison qu’elle ne soit
absente de mon parcours et des idées que je puis exprimer.
Une personne adulte est le fruit de son enfance,de l’influence de ses parents aussi de son environnement culturel en particulier.Ma Mére est issue d’une famille du Lot et Garonne et ses parents avaient comme profession : domestique et maçon.Mariée à un militaire (mécanicien dans l’aviation) elle a eu 7 enfants….2 filles et 5 garçons.C’est dire que sa profession était » la plus
belle »,celle de Mère de Famille.
Avant son mariage elle avait travaillé dans une usine de fabrication de bouchons et aprés son mariage (pendant 2 ans ) comme serveuse dans un magasin d’alimentation à La Teste de Buch.

Son souci premier était d »élever correctement ses enfants,de leur donner une bonne éducation….le respect des autres en particulier. Je l’ai entendu dire…. » si la pilule avait existé
du temps de ma jeunesse,je n’aurai pas eu autant d’enfants…non pas que je ne les aime pas,mais parce que c’est une grande responsabilitéet que toute ma vie je n’ai pensé qu’à eux …jamais à moi personnellement.Ma Mère n’a pas eu une vie facile…seul mon Père apportait
l’argent nécessaire à la vie de la famille et il n’y avait pas de sécurité sociale ni d’aide de l’Etat,du moins pour les 6 premiers enfants.
Ma Mère,je lui dois beaucoup et j’ai pour elle un bien grand Amour….chaque jour je pense
à elle avec émotion et tendresse.

j’ai trouvé normal de prendre son nom de jeune fille comme identifiant/



qui suis-je ?
24 mai, 2008, 14:11
Classé dans : Non classé

Un Professeur d’ Education physique et sportive en retraite (EPS ).Un parcours professionnel un peu particulier puisque je n’ai pas enseigné dans un établissement scolaire ( sauf 5 mois de délégué)….formateur pendant 40 ans dans des domaines divers :
- Centre Régional d’Education physique et sportive ( CREPS)
- enseignement sportif
-Conseiller Régional d’Ecucation Physique Utilitaire et Professionnelle
-Entraîneur National puis faisant fonction de Directeur Technique National

Dans le même temps,une action associative dans le cadre du bénévolat…action débutée dés 14 ans…soit pendant 64 ans( rétraite associative  » prise  » à 78 ans )

Egalement une action syndicale (secrétaire régional ) pendant 5 années

Et de nombreuses recherches et expèriences dans le domaine de la pédagogie et des effets de l’E.P.S. sur l’organisme.

J’ai cotisé 40 ans 1/2 au lieu d 37 ans 1/2 sans que cela ne me dérange…de toute façon
l’administration n’a pas voulu me  » lâcher  » avant 6O ans et j’ai débuté comme titulaire à 20 ans.

Les problèmes de société m’ont toujours intéressé et m’intéressent encore….
En réalité un parcours quelque peu « particulier  » pour un enseignant que j’aimerai faire partager…même si j’ai pris ma retraite depuis 23 ans !



Bonjour tout le monde !
23 mai, 2008, 15:02
Classé dans : Non classé

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.


1...2930313233

L'amour des tigres |
collectif-moita-verde |
citoyenprogressiste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gratte-Ciel Info
| FCPE MAGNY LES HAMEAUX
| La relation créatrice